Err

Lexique Coutellerie CARMASSI

LEXIQUE

Acacia : Bois dur avec un beau veinage. Il devient mordoré en se patinant. La majorité de l’implantation se situe en Israël et en Australie.

Acier carbone ou XC75 : acier qui contient du carbone et qui procure une grande qualité de coupe ainsi qu'une facilité d'affutage, mais qui reste facilement oxydable.

Acier inoxydable ou 12C27 :  acier SANDVIK allié au nickel et au chrome inaltérable, qui procure une très grande résistance à la corrosion mais qui est d'une moins bonne qualité de coupe et d'affutage.

Acier inoxydable ou 14C28 : acier SANDVIK 14C28 composé d’un acier chromé martensitique inoxydable, optimisé pour la coutellerie. Après traitement thermique, sa composition de carbone et chrome lui apporte une combinaison unique de propriétés : très haute dureté indice (HRC : 58), bonne résistance à la corrosion, très bonne résistance à l'usure.

Acier San-Mai : Acier Sandwich Japonais (San Mai) 67 couches avec âme centrale en VG10. Qualité exceptionnelle.

Amourette: Bois exotique qu’on trouve en Guyane et Surinam et qui a une couleur rouge-brun mouchetée de noir très caractéristique. L'Amourette est un bois extrêmement dur et résistant. Il possède un grain très fin et pèse extrêmement lourd. Sa densité variant entre 1.05 et 1.20 ( l'eau a une densité de 1.00 ). Il fait partie des rares bois qui ne flottent pas.

Bélière : perçage servant à passer un lacet ou un anneau afin d'attacher le couteau. Il peut être située sur le ressort, sur la mitre arrière ou être un trou traversant à l'emplacement du clou arrière en cas de plein manche.

Bois de fer d’Arizona : C'est un bois particulièrement dur. Il est extrêmement dense et stable et une fois travaillé, il peut révéler des teintes dorées dans l’essence même du bois. L’arbuste peut grandir pendant plus de 2000 ans et la plupart de ces arbres ont poussé dans le désert durant des centaines de milliers d’années avant d’être exploités. Le bois de fer est un bois tellement dense qu’il ne flotte pas à la surface de l’eau, même lorsque celui-ci est sec.

Bois de rose : on rencontre ce bois principalement au Brésil et à Madagascar. Il appartient à la famille des palissandres. Sa dénomination provient de la couleur de son bois, rose rougeâtre, très utilisé en marqueterie.

Bois de serpent : provient de la forêt guyanaise. Il présente de larges fibres de couleur jaune et beige, veinées de brun sombre. C’est un bois dur et lourd dont les veines sont espacées irrégulièrement et rappellent la peau du serpent.

Bois de violette : Tout comme Le Bois de rose, le Bois de violette est un arbre appartenant à la famille des palissandres. Il est présent en Amérique du sud (Guyane et Brésil). L'arbre est de taille assez grande et le tronc peut atteindre 70 cm de diamètre. Cependant, c'est un arbre tortueux et seule une faible partie de son tronc est utilisable. Le bois de violette est, comme la plupart des palissandres, un bois dur. il est lourd et n'est trouvable que dans des dimensions restreintes. Le bois de violette fut très populaire durant le style Louis XV, en association avec le bois de rose.Il est utilisé de nos jours pour faire des bijoux, de la marqueterie mais aussi du tournage.

Bouleau madré : le bouleau fait partie de la famille des bétulacées (aulne, bouleau, charme) et est originaire de l’Europe du Nord. Il pousse sur des sols pauvres et humides. Il ne vit que 100 ans environ. Son écorce est blanche, lisse et marquée de lignes horizontales. Il est utilisé en placage et en marquetterie.

Buis : Le buis est le plus dur des bois indigènes. Ce bois très dense se distingue par sa pesanteur, qui est supérieure à celle de l'eau. Le tissu fin et serré du buis et son extrême dureté le rend comparable à l'ivoire. Sa couleur est toujours un jaune plus ou moins pâle, varié de veines, tantôt foncées, tantôt plus claires, et généralement concentriques. Malgré sa dureté, le buis se laisse bien travailler. De plus, il prend très bien le poli et le vernis.

Il provient surtout du buis arborescent, arbrisseau de la même famille que le buis nain de nos parterres, qui croît dans toute l'Europe méridionale, au Caucase, dans l'Asie Mineure et au nord de l'Afrique, surtout en Algérie.

Les applications du bois de buis sont très étendues. Toutefois, pour la gravure sur bois, la sculpture, la brosserie et la lutherie, on emploie seulement le bois proprement dit, tandis que, pour la tabletterie et la marqueterie, on donne souvent la préférence à la racine ou à la loupe, dont le veinage est plus accidenté et la dureté beaucoup plus grande. 

Cade (ou genévrier) : arbuste méditerranéen, le cade (junipérus oxycédrus) se rencontre dans les garrigues et sur les côteaux arides du midi. Il apprécie les lieux arides, rocailleux, sur terrain calcaire ou sur sols acides. La grosse particularité d'un couteau en genévrier reste le parfum de ce bois, fumet légèrement poivré. Le genévrier a également été considéré au Moyen-âge comme un bois sacré pour ses vertus médicinales et son pouvoir cicatrisant.

Châtaigner : Le châtaignier est une espèce spontanée autour de la Méditerranée. Avec un million d‘hectares, le châtaignier est la troisième essence feuillue française. Le bois de châtaignier est un bois dur qui servait autrefois à la tonnellerie (fabrication des cercles de barriques) et en bois de mine. Il était utilisé pour les échalas dans les vignes en raison de sa résistance à la corruption dans le sol. Repoussant facilement en cépée après la coupe, il produit des tiges régulières et faciles d'emploi. Il est toujours utilisé en ébénisterie, en menuiserie, en petite charpente.

Corne blonde : Le manche provient de l'extrémité pleine de la corne, elle est massive et dense. Les cornes sont taillées dans la masse, gage de qualité et de robustesse. Autrefois, la corne était préférée au bois pour sa solidité. La corne blonde (corne de vache) peut proposer des nuances du blanc profond au vert translucide. La pointe de corne est bien plus robuste que la corne pressée (base de la corne creuse, qui est utilisée en plaquettes déformées, fabrication du peigne et certaine plaquette en coutellerie...) ; cette dernière craignant davantage la chaleur et l'humidité qui ont tendance à la lamelliser au fil des années.

Côtes : plaquettes de matière servant à la confection du manche et que l'on fixe sur les platines par vissage ou par clouage (plaquette de manche).

Damas : acier obtenu par forgeage de deux ou plusieurs nuances de métaux puis pliage et forgeages (soudages) successifs en déformant savamment les couches de métal.

Ebène : Le bois d'ébène, ou encore bois des îles, est un bois précieux, issu de l'ébène (nom féminin), un arbre essentiellement présent dans les régions tropicales. Il se caractérise par sa forte densité, sa couleur presque noire, et l'incrustation de cristaux d'acide oxalique à l'origine de cet aspect doux et scintillant. On l'utilise pour la confection de petits objets ménagers (coutellerie), en lutherie et pour la décoration (marqueterie).

Erable negundo : L'Érable negundo ou Érable négondo (Acer negundo) est une espèce végétale de la famille des Aceraceae. Cet érable d’une dizaine de mètres de hauteur est originaire de l’est de l'Amérique du Nord1. On l'appelle aussi Érable à giguère, peut-être par déformation du nom « érable argilière » qu'utilisaient les Français de l'Illinois, en 1814. Il est appelé parfois Érable à feuilles de frêne ou Érable américain.

Forger : action de travailler le métal par chauffe et compression (presse, marteau, marteau pilon), successive pour l'amener à une forme ou à un état moléculaire décidé.

G10 : Tissu tissé en fibre de verre imprégné de résine époxy. Le G10 est un matériau très résistant, durable et très peu sensible à l’eau, l'humidité, le froid, la chaleur et à la corrosion.

Guillochage : formes, dessins obtenus par enlèvement de métal (lime, burin, acide) sur différentes pièces du couteau.

If : est un conifère de la famille des taxacées, non résineux. D’un bois très dur, à croissance lente, il peut vivre 1 000 ans et plus. Sa verdure permanente et sa longévité en font fait un symbole d’Immortalité. On le rencontre dans les cimetières qu’il côtoie avec le cyprès. L’if est gardien des défunts. Il relie le monde des morts à celui des vivants. On le trouve également près des églises qu’il est censé protéger de la foudre. Mais qu’on s’en souvienne, il garde en lui la mort. Ses graines contiennent un alcaloïde paralysant dont les celtes enduisaient les fers de lance et de flèche destinés à atteindre l’ennemi et à le blesser mortellement

Loupe: Tumeur ligneuse isolée, de forme globuleuse et à surface lisse, qui se produit sur le tronc et est formée de tissus à fibres enchevêtrées et tourmentées. Les causes sont l’excitation du cambium (afflux de sève imageant une coulée de lave) provoquée par blessures, piqûres d'insectes, ferments pathogènes. La conséquence donne un bois ronceux, tourmenté très figuré.

Mitres : éléments fixés sur les platines en tête et/ou en cul de couteau. Ces parties servent essentiellement de renfort au niveau de la lame et de protection en cas de chute du couteau au niveau du cul.

Mouche : terme technique de coutellerie désignant la partie écrasée en forge du ressort.

Noyer : Le noyer est un arbre à la fois forestier et fruitier, de la famille des Juglandées, qui pousse dans les pays tempérés de l'Europe. De couleur jaune foncé, tirant sur le brun, il est très utilisé en ébénisterie pour sa solidité, sa finesse de grain et sa facilité à être sculptée. Le noyer s'utilise également en placage sous forme de racines ou de loupes.

Olivier : L'olivier fait partie de la famille des oléacées (genre olea) qui comprend, entre autres, les lilas (Syringia), les troènes (Ligustrum) et les frênes (Fraxinus), ainsi que nombre d'arbustes comme les forsythias, les jasmins. L’olivier est réputé pour son bois très compact, très lourd et très dur. Très rameux, au tronc noueux, au bois dur et dense, à l'écorce brune crevassée, il peut atteindre quinze à vingt mètres de hauteur, et vivre plusieurs siècles.

Palissandre : est un bois exotique, dur, d'un brun violet veiné de noir qui noircit avec le temps. Son odeur de violette lui a donné souvent le nom de bois de violette. Le palissandre est un bois très recherché pour ses variations de couleurs. Il s'utilise largement en ébénisterie et en marqueterie. Le bois de palissandre était importé du Brésil et des Guyanes.

Peuplier : Le peuplier est un arbre de très haute taille et au port élancé. C'est un arbre des régions tempérées et froides de l'hémisphère nord où il existe sous 35 espèces. Les peupliers font partie de la famille des Salicacées (nom scientifique Salicaceae) : ce sont donc de proches parents des saules (genre botanique Salix, ce sont eux qui ont donné leur nom à la famille). Le peuplier est cultivé pour son bois blanc et léger. Ce bois est utilisé pour fabriquer du mobilier, de la pâte à papier ou des emballages.

Platines : éléments métalique du couteau en forme de plaque, supportant les cotes qui forment le manche, et sur lesquelles sont fixés le ressort et la lame.

Pistachier : Le pistachier vrai est un arbuste de 3 à 8 mètres, poussant dans les garrigues et surtout dans les maquis des climats méditerranéens. Cet arbuste originaire du Moyen-Orient — Syrie — produit les pistaches que l'on mange en apéritif ou qu'on utilise en pâtisserie ou comme parfum de glaces. Ce dernier a été importé de Syrie par un gouverneur romain, Lucius Vitellius et a été acclimaté aux régions de l'ouest de la Méditerranée. Pistachier vient du grec pistakê .

Ressort : permet de tenir la lame ouverte et la retient en fermeture.

Revenu : permet d'atténuer les effets de la trempe en rendant la pièce plus souple et moins cassante.

Ronce : tous les arbres possèdent des ronces puisqu’il s’agit en fait de la partie de l’arbre formée par la réunion de deux branches ou deux racines.  Un débit transversal d’une fourche fait apparaitre deux départs séparés par une zone de liaison tourmentée, la ronce (la plus connue étant la ronce de noyer). Toutes les ronces sont du plus bel effet qui varie en degrés de relief et d’effets suivrant l’essence débitée.

Trempe : permet de durcir le métal et obtenir des aciers très durs mais cassant.